Biographie


  Gérard HERNOT est né à Pleubian dans la presqu’île de Lézardrieux en 1948.
Dès son plus jeune âge il est attiré par la musique et commence à  « gratter » la guitare avec ses camarades.

Dans les années 1960 il monte déjà sur les planches et connaît le succès en décrochant le premier prix d’un radio crochet à Lannion.

A compter de ce jour la machine est lancée et les habitants de la Presqu’île se souviennent encore de ses prestations et de celles de ses camarades lors des séances de variétés organisées par les jeunes du canton.

Puis ses premiers bals dans la région et plus tard l’armée où il deviendra « le troubadour » du régiment.


Gérard quittera la région pour raisons professionnelles.

Il est forestier en Normandie en 1998 quand il écrit et compose ses premières chansons «  Le sillon du Talbert ,  Port Béni  et La légende du Ménez Bré » qui deviendront des succès.

Il rencontrera Gilles Servat au cabaret « Le Ti Mein » à Pleubian et fera les premières parties de ses concerts pendant trois jours.

Puis les années suivantes assurera seul le spectacle en faisant salle comble.


Il sera invité en Belgique au festival celtique D’Anthines où il reviendra fêter St Patrick

Louis Capart, Gérard Hernot et Gilles Servat aux 20 ans du cabaret Ti Mein


Gérard Hernot chante sa presqu’île sauvage, la mer , la Bretagne , l’amour , l’amitié et se tourne vers la chanson française à travers des textes qu’il dédie au Québec «  Nouvelle France , Un vieux cousin la bas » et à la Wallonie « Le Triskell »